Pourquoi cette journée ?

Cet événement a pour objectif de promouvoir l’ingénierie et les métiers techniques auprès des jeunes filles de France métropolitaine et outre-mer et à l'international dans les collèges et lycées.

Lancé jusqu'en 2019 sous le nom de "Sciences de l'Ingénieur au Féminin" (SIF), l'association Elles bougent a lancé sa première édition en 2021 basé sur le même principe.

Objectifs d'une journée exceptionnelle

Le 8 décembre 2022 sera une journée exceptionnelle et aura pour objectifs :

  • de sensibiliser les jeunes collégiennes et lycéennes aux carrières scientifiques et technologiques, au travers des témoignages d'ingénieures, techniciennes et élèves ingénieures ;
  • de les informer sur la variété des métiers et des parcours de formation menant aux emplois d’ingénieure ;
  • de susciter des vocations pour des métiers d’avenir dans l’industrie, sources d’innovations technologiques, et nécessaires au renouvellement et à la pérennisation de notre appareil industriel dans sa globalité ;
  • et de leur donner de l’ambition dans leur parcours professionnel.

Cette journée nationale et internationale s'inscrit dans un programme commun de sensibilisation des jeunes filles aux métiers scientifiques et techniques comme ceux de l'ingénierie.

Programme

Vous trouverez ci-dessous un exemple d'une journée type :

  • Diffusion d'un film de sensibilisation 
  • Témoignages de marraines et intervenantes (techniennes et ingénieures), élèves ingénieures
  • Échanges avec les intervenantes sous forme de tables rondes
  • Débriefing de fin de journée

Lors de cette journée, les jeunes filles dialogueront avec des femmes passionnées par leur métier et ayant réussi leur parcours professionnel après avoir suivi des études scientifiques dans des fonctions et secteurs d'activités très variés. Cela leur permettra d'élargir leurs perspectives d’orientation et de leur donner une autre vision des études scientifiques, encore trop souvent destinées à une population masculine.

Implication, engagement 

Le succès d'une telle journée nationale et internationale sera au rendez-vous grâce aux initiatives et à la volonté d'engagement de toutes et tous : chefs d’établissements, correspondant-e-s académiques, CPE, enseignant-e-s, professeurs, intervenants, marraines, relais, étudiantes… sur lesquel.l.es l'association sait pouvoir compter.

Cette seconde édition de "Elles bougent pour l'orientation" se fera en présentiel dans tous les établissements scolaires en France, en outre-mer et à l'international dans le respect des restrictions sanitaires en vigueur sur les territoires et dans les établissements.

Vous remerciant encore toutes et tous pour votre implication sans faille dans cet événement majeur pour susciter des vocations auprès des jeunes filles, nous nous retrouverons avec plaisir tout au long de cette journée du 8 décembre.

Retour sur l'édition 2021

  • 320 établissements du secondaire mobilisés
  • 27 académies et 43 pays
  • 1 500 marraines et marraines étudiantes intervenantes : femmes ingénieures/techniciennes et élèves-ingénieures de l'enseignement supérieur
  • 16 500 collégiennes et lycéennes sensibilisées

Organisation

Vous pouvez nous contacter à l'adresse orientation@ellesbougent.com ou par téléphone au +33 (0)9 66 94 67 20.


Édito

Marie-Sophie Pawlak

« Collégiennes, lycéennes, les entreprises auront besoin de vous. À travers les rencontres et les échanges avec les marraines et relais Elles bougent, elles/ils souhaitent vous faire découvrir les métiers qui vous attendent, les postes et missions qui vous seront confiées et les belles carrières que mènent déjà un grand nombre de femmes. Les marraines et les relais qui travaillent déjà dans ces secteurs, peuvent vous guider dans vos choix d'orientation, à travers cet événement "Elles bougent pour l'orientation" et les rencontres passionnantes qui vous sont réservés. »

Marie-Sophie Pawlak, Présidente-fondatrice d'Elles bougent.

 

amel-kefif.medium.jpg

« C’est avec une grande fierté que je développe et transforme cet évènement historique chez Elles bougent pour lui apporter plus d’envergure aussi bien en France et aujourd’hui en l’internationalisant sous notre bannière Girls on the Moove.

Comme tous nos partenaires, je suis personnellement persuadée que plus tôt nous déconstruisons les stéréotypes auprès des filles et des garçons, et plus vite la mixité s’installera de manière naturelle et pérenne avec pour fond l’égalité de droit.

Cet évènement sera donc l’occasion de permettre aux jeunes filles d’être sensibilisées avec l’extension de nos évènements vers les écoles primaires qui concerneront les filles et les garçons. Un kit d’intervention spécialement créé pour ce public si jeune a été lancé afin de permettre aux marraines de suivre un process adapté aussi bien en temps, qu’en sémantique et avant tout pédagogique.

Avec mon équipe nous sommes aujourd’hui pleinement engagées dans cette nouvelle ère que je dirige avec plaisir chez Elles bougent ».

Amel Kefif, Directrice Générale